Imprimer

La vie de pacha

 

 

     Après les agapes de fin d'année et pour rester dans le ton des libations de janvier, nous avons choisi ce moi-ci une séries d'assiettes sur les boissons et ceux qui en usent et abusent.  Le nom qui lui a été donné par le professeur C. Bolender dans son exposition de 1986 est "la vie de pacha"
Certes ce n'est pas la première ni la seule sur le sujet mais à notre connaissance la seule polychrome.  Les couleurs sont appliquées au pinceau à la main sur une impression en bistre comme souvent sur les productions de la fin du 19e siècle. Ces assiettes sont de forme lentille avec trous d'accrochage dans le talon. Elles portent toutes en creux le n° 228, (pâte china) et la marque I 17 comme marque de fabrique.  Nous avons également trouvé des pièces en pâte opaque marqués 27.

     Pour l'anecdote, on remarquera qu'à Sarreguemines annexée on est très au fait de la vieparisienne. Ainsi la légende de l'assiette n° 9 fait allusion au cabaret de Paul Niquet, lieu ou la bourgeoisie parisienne avait accés à des "cabinets privés" à partir desquels on pouvait se divertir du spectacle de la salle ou consommaient les couches les plus perverties et les plus misérables de la population. L'eau de vie qu'on y servait portait le nom évocateur de "crève-poitrine", ce qui peut donnner une idée de sa qualité.

     Un collectionneur averti nous a fait remarquer que l'assiette n° 6 est très recherchée : elle l'est non seulement par les collectionneurs de faïences de Sarreguemines mais aussi par les collectionneurs d'objets en relation avec  l'absinthe.

 

Les légendes

01  I boit ben depuis qu'i n'tette pus.

02  Dame-Jehanne. Mes seules amours

03  Est ce que c'est l'abus du café qui t'a culotté la tête comme ça

04  D'où tirez vous votre excellent madère? – De cette señor francès.

05  Pour du thé de France il était supportable  - Ahô! Yes

06  Aujourd'hui l'absinthe est fade comme un lait de poule!Tout dégénère.
      – Et nous aussi

07  J'ai déjà vidé un foudre de bière chez elle.
     –  Elle ne se doute pas encore que je l'aime.

08  Je suis membre de la société des buveurs d'eau
    – c'est pas moi qui ferai renchérir vot' boissons!

09 Nous ne boirons plus jamais d'eau-de-vie comme chez Paul Niquet.

10 Nous en viderons des tonneaux de cidre, le jour de tes noces
    - Vous avez encore le droit d'espérer.

11 Papa qui croit que je potasse mon droit!

12  Y' là un p'tit gars ben sage, qui boit ben son lolo!

Image

Marquages des assiettes présentées

H.G.